Magazine Souffle, une bouffée d'air participative en touraine
12 mars 2012

Rencontre

Récupérer pour mieux créer

par Mélina Lhermite

Depuis près d’un an, Magalie Fort récupère des objets de la vie quotidienne pour en faire de l’art. Au fur et à mesure, cette passion est devenue une entreprise : Recup’art.

dsc_00231

De son ancien bureau de gardienne d’immeuble, Magalie Fort en a fait son atelier de création. Toiles, magazines en tout genre et publicités y sont entreposés un peu partout. On devine sous la masse de papiers d’autres matières : plastiques et « papiers de chez le boulanger, celui qu’il nous donne quand on achète son pain ! » par exemple. Il n’y a pas à dire tous les objets de la pièce sont ici pour une seconde vie.

Cette seconde chance, c’est Magalie, concierge depuis 2007, qui leurs offre. Artiste depuis sa jeunesse, elle dessinait déjà à l’âge de cinq ans ! Aujourd’hui encore, mais elle préfère garder ses crayonnages pour elle. « Dessiner, c’est un exutoire ! ». Alors, elle expose et vend d’autres créations depuis un an maintenant.

A la suite d’un problème à son travail, la jeune femme est arrêtée pendant près d’un an. Elle consacre alors tout son temps à la création. Naît donc Recup’art avec la volonté de sensibiliser les autres au tri sélectif et au recyclage. Ainsi, Magalie, à la fois passionnée et concernée, récupère tout ce qu’elle peut. « On me donne des vieux journaux et magazines, des publicités que l’on ne jette pas … ». Avec ses doigts de fée, elle les assemble, les colle et les transforme en œuvres d’art. Des toiles en collage, des porte-clés arrangés en capsules ou encore des conserves qui deviennent des pots à crayons qu’elle expose régulièrement. « Dans mes créations, je fais appel au passé, au présent et au futur. Les gens sont interpellés », explique Magalie. Du 13 avril au 4 mai, elle occupera la cafétéria des cinémas Les Studios.

Plus tard, elle voudrait devenir « animatrice culturelle » et éduquer ses compatriotes à l’importance de trier les déchets. D’une volonté de surmonter un traumatisme est née une artiste comblée. Désormais, Magalie Fort se tourne vers l’avenir et espère laisser une trace derrière elle, ne serait-ce qu’en changeant les habitudes d’une poignée de personnes.

dsc_00262


Un commentaire pour “Rencontre”

  1. Souffle 2.0 Mars 2012 at Souffle Magazine le 17 mars 2012, 14 h 53 min

    [...] Rencontre - Récupérer pour mieux créer [...]

Souffle Magazine.