Magazine Souffle, une bouffée d'air participative en touraine
23 octobre 2013

La santé dans l’assiette

Par Emilie Veyssié.

Le 17 octobre je suis allée voir La santé dans l’assiette à Amboise. Un film étonnant qui remet en cause pas mal d’idées reçues.

lasantedanslassiette

« Que ta nourriture soit ta médecine ».  Hyppocrate, médecin grec.

La santé dans l’assiette, un film réalisé par Lee Fulkerson, est sorti le 16 octobre au cinéma. Il raconte l’histoire de deux docteurs, Colin Campbell et Caldwell Esselstyn, et d’américains atteints de différentes maladies qui se sont battus pour guérir.

Les deux médecins, suite à de nombreuses études, effectuées notamment en Chine et aux États-Unis, ont remarqué une corrélation entre l’alimentation et l’augmentation du nombre de cancers, de maladies cardiovasculaires et de personnes obèses. Ils sont convaincus, et veulent convaincre, que ce que l’on mange aurait des conséquences graves sur notre santé. La viande et le lait étant directement concernés, aliments extrêmement consommés en Amérique du Nord.

Nous suivons l’histoire de trois patients des docteurs. L’un d’entre eux est en surpoids et fait face à de nombreux problèmes : cholestérol, hypertension, diabète… Il prend beaucoup de médicaments et se sent très fatigué. Le docteur lui propose alors d’arrêter tous ses médicaments et aussi de stopper sa consommation de viande (très élevée d’ailleurs) et de lait mais aussi de produits transformés (industriels). En peu de temps, il perd du poids. Vingt-six des vingt-sept problèmes recensés disparaissent. Ses repas se constituent d’aliments non transformés d’origine végétale. Comme lui, les deux autres patients ont changé leurs habitudes alimentaires et ont vu une amélioration de leur santé, leurs risques de maladies cardiovasculaires ont disparu.

Ce changement d’état de santé se fait très rapidement, ainsi en deux semaines le taux de cholestérol peut passer de 200 à 100. A l’inverse, si le patient se remet à consommer de la viande en quantité, des produits laitiers et des produits transformés il augmente les risques, diminue son espérance de vie en même temps que la taille de ses artères.

Pourtant, les préjugés et les idées reçus sont bien présents dans nos sociétés. Dans le film, des gens sont interrogés, on leur demande pourquoi il faut manger de la viande et des produits laitiers, voilà leurs réponses communes : « De la viande pour les protéines et du lait pour le calcium ». Voilà la preuve que la propagande publique et publicitaire a bien fait son travail. Après la guerre commence une grande campagne pour promouvoir la vente du lait (qui a l’époque battait de l’aile). Il faut en consommer trois fois pas jour pour avoir des os solides et lutter contre l’ostéoporose. Or dans le film, est présentée une étude démontrant que c’est dans les pays où on boit beaucoup de lait que la maladie est la plus développée, et l’étude va même plus loin en expliquant que le lait en serait même la cause. Il en va de même pour la viande. On pense à tord qu’elle est nécessaire pour être en bonne santé alors que sa consommation provoque des pathologies sur le long terme.

Tout le problème est qu’en matière d’alimentation nous avons beaucoup d’informations contradictoires. Si vous dites à votre médecin que vous souhaiter arrêter la viande et ses médicaments, il vous dira que vous vous mettez en danger. Au contraire si vous allez voir le docteur Campbell il vous dira que vous allez sauver votre vie.

La santé dans l’assiette est un documentaire déroutant qui incite à repenser son alimentation.

Plus d’infos sur les prochaines séances ici : http://www.jupiter-films.com/film-la-sante-dans-l-assiette,41.php

Le film devrait sortir en DVD dans un mois.


Souffle Magazine.